Tu y prêteras attention si ça t’arrive cet été ! 

Prendre le train est plein de sagesse !

Je suis sûr que ça t’est déjà arrivé.

(Dans une gare ou ailleurs…).

Tu traines ta misère dans la gare en regardant le panneau d’affichage pour savoir sur quel quai est ton train.

Ouf, tu es en avance !

Et hop, c’est parti pour aller prendre un petit café, tranquillou.

Et là,

Quelqu’un t’accoste…

…le gars te demande si tu es d’ici et vers quelle destination tu te diriges, etc.

Bref, il engage un peu la conversation (en mode pas trop relou et rapide).

Il est plutôt sympa, mais tu fais attention quand même, car il y a anguille sous roche, évidemment.

Après la discussion, le type te demande 1 euro.

Tu lui donnes.

Pourquoi ? (Mise à part le fait de te débarrasser de lui rapidement...)

Parce que sa demande était bien amenée.

Parce qu'il a tissé un lien avec toi.

Prenons l’effet inverse.

Tu bois ton café.

Le gars se pointe et te demande DIRECT si t'as pas 1 euro.

Il y a de fortes chances pour que tu dises NON, désolé, je n’ai pas de monnaie ou un truc dans le genre…et que tu esquives l’affaire.

Si le mec se pointe en disant :  « excusez-moi mademoiselle, vous êtes ravissante et vous avez illuminé ma journée…est-ce que je peux vous demander de me dépanner d’1 euro pour m’acheter à manger ? »

Même si l'exemple est un peu kitch (comme une sophistication de marché de niveau 5!) c'est totalement différent de « bonjour, vous auriez 1 euro s’il vous plait ? ».

Le plus dans cet exemple ?

Il justifie le pourquoi et te laisse peu de chances de refuser…il a tissé un lien, s’est montré aimable, il t’a flatté(e).

Difficile de refuser...

Ce que je veux dire par là ?

Tu l’as compris, dans ce que tu proposes, notamment dans tes offres, tu dois amener les choses progressivement et tisser un lien avec les personnes qui te suivent.

Une personne qui amène ça tout en douceur (mais avec détermination et avec un objectif) obtiendra beaucoup plus de résultats qu’une personne faisant le forcing en mode bourrin.

C’est une certitude.

(Même s’il y a d'autres écoles...d'autres méthodes, mais ça c'est une autre histoire).

Bien que certaines offres puissent se prêter à un trafic froid, je te conseille de réfléchir à la façon dont tu la proposes et tu procèdes.

Pour rappel, l’offre est TRÈS importante dans ton business.

Elle doit être claire.

On doit savoir à qui elle s’adresse.

Elle doit être « sexy » et « irrésistible » (c’est le mot un peu à la mode, j’en conviens, mais c’est vrai…).

Pour l'amener correctement ?

Travail sur ta promesse.

Ton positionnement.

Le besoin - la demande.

Le levier de rareté - l'urgence.

La persuasion.

C’est là aussi que le copywriting prend toute sa valeur…

…pour présenter cette offre et réaliser une page de vente de tueur, avec les leviers psychologiques, les tournures de phrases, les objections, etc.

Tout prend sens.

Pas besoin de plus aujourd’hui…

À bientôt,

Raph,

PS : et pour toi, ça se passe comment au niveau de tes offres ? Des difficultés particulières ?

N'hésite pas à me répondre direct avec ce mail...