Oh non, il manquait un tout petit élément pour conclure la vente !

Dommage !

Ça t’est sûrement déjà arrivé ?

Tu suis quelqu’un sur le net et tu es souvent exposé à des offres.

Jusqu'à ce que tu tombes sur une offre qui te titille, mais que tu n'achètes pas parce qu'il manque quelque chose.

Comme toi, je suis exposé à de nombreuses offres…

Récemment, je suis tombé sur une formation qui m’intéressait vraiment.

Belle page de vente, bons arguments, bref, vraiment pas mal (du beau copywriting et une offre alléchante 🙂

Problème ?

C’est que j’ai souvent un tas d’objections dans ma petite tête bizarre !

Raison pour laquelle je n’achète que très rarement.

(Faut dire que je suis relou comme mec…ou exigeant).

Dans ma tête, je me disais :

« Je ne comprends pas !  T’es bon dans ce que tu fais ! Pourquoi tu ne me donnes pas cette info ? Il me plait ton produit…tu ne veux pas me le vendre ou quoi ? »

(je sais, c’est bizarre).

Résultat ?

Le scepticisme et le doute l’emportent.

Je n’achète pas.

Tant pis pour lui, et peut-être tant pis pour moi…

Mise à part mon côté « relou » évident, des comme moi, il y en a des tonnes !!!

Et même des pires que moi (pour dire).

Dis-toi que ton prospect peut se dire exactement la même chose dans sa tête (peut-être encore plus bizarre que la mienne d’ailleurs…).

Les objections doivent vraiment être traitées au maximum.

 Les principales ?

Pas le temps…

Pas d’argent…

Pas les compétences…

Pas les outils…

Ne plus y croire…

Pas de différence perçue…

Se décider…

Et bien d’autres selon ton client.

 Si tu vends une formation qui demande un logiciel tiers à 70 euros par mois par exemple, dis-le à ton audience !!!

Ne laisse pas le doute s’installer.

 Il y a quelque temps, ça m’est arrivé.

Le gars ne l’avait pas mentionné…

…juste (de mémoire) « je te montre l’outil que j’utilise qui va te simplifier la vie ». (Mais noyé dans d’autres infos).

OK !

Mais si j’avais su que la formation tournait (en grande partie) autour d’un outil à 70 balles par mois, pas sûr que je l’aurais prise.

Et pas de souci avec ça.

Le problème là-dedans ?

C’est que je n’avais pas l’info.

Je me suis laissé séduire et j’ai acheté.

Évidemment, j’ai été déçu et limite vexé…comme un enfant qui n’a pas reçu le jouet qu’il avait commandé.

En me disant au passage : « terminé chez ce mec-là ».

(NOTE : C’est à peine vrai, car je ne m’arrête pas à une expérience moyenne. Personne ne m’a mis le couteau sous la gorge…relou oui, mais pas ingrat. J’ai appris des choses avec cette personne - à travers les mails notamment et autres - donc je n’aime pas cracher dans la soupe. Cependant, je serais encore plus prudent).

Quand tu écris ta page de vente, pense bien à casser le maximum d’objections.

Pour faire en sorte que même les casse-bonbons comme moi achètent ton produit ou ton service.

Comme tu le sais, quelqu’un de mécontent ira beaucoup plus se plaindre qu’une personne satisfaite.

(Je crois qu’une personne satisfaite le dit à 3, une personne insatisfaite le dit à 10 !!!).

Donc attention de ne pas transformer les gens en "insatisfaits chroniques et sceptiques" (il y en a déjà assez comme ça…) et traite les objections du mieux que tu peux, pour donner un maximum d’infos à ton audience.

A bientôt !

Raph

PS : Un regard exterieur sur ton projet ou ton business ? Tu peux t'inscrire si tu es VRAIMENT motivé(e) et que tu as envie d'avancer.

Si tu es déjà sur ma liste d'attente : FAIS-MOI SIGNE pour me dire si tu es toujours motivé(e)et prêt(e)et dit moi au passage quel est ton souci.